1er chapitre "Le Petit Livre du Succès"

1er chapitre

« Le petit livre du Succès »

Ed. Presses du Châtelet

 

9782845920583FS.gif
 

http://www.decitre.fr/livres/Le-petit-livre-du-succes.aspx/9782845920583

 

  

Et si en lisant l’une des pages qui suivent vous décidiez de mettre en pratique, concrètement, le ou les suggestions qui vous y sont proposées, afin de mieux gagner votre vie, améliorer votre situation ou vous donner enfin les chances d’atteindre le succès que vous méritez, quel que soit le domaine ?

Une promesse bien prétentieuse, direz-vous ! Et pourtant…

 

Le succès c’est d’arriver à un résultat souhaité.

Voilà pour une définition au tout premier degré. Celle dont pourrait se satisfaire le premier « businessman » venu ou la starlette de pacotille qui chante à la télé.

Puis, il y a le succès d’une vie, le succès dans la vie.

Là nous parlons de ce comportement au quotidien qui permet de vivre le succès… et pas qu’une fois ! Ce succès là, c’est rire et sourire souvent et beaucoup, recevoir l’estime et la considération de personnes qu’on tient pour intelligente et éminentes, vivre affectueusement et harmonieusement les relations avec les enfants et les amours, supporter avec philosophie les critiques et trahisons des faux-amis, s’émerveiller tous les jours de la beauté de l’univers, valoriser ce que chacun porte de plus beau en lui, s’attacher chaque instant à embellir le monde, constater qu’une vie au moins à connu des moments de bonheur grâce à vous, vivre confortablement à la mesure de ce que vous méritez, recevoir avec gratitude ce que le commun appelle « chance » et qui n’est rien d’autre que le cadeau offert  régulièrement et toujours au juste moment par la vie aux humains de bonne volonté…

N’est-ce pas préférable comme définition du succès ?

 

Bien évidemment, nul n’est parfait, et personne ne vous demande de vivre à chaque instant ou d’observer à la lettre ce que rapporte ce petit livre. Toutefois, restez conscient que le succès ne vient pas tout seul, comme par magie. Le succès n’est pas un miracle, mais le résultat d’une construction opiniâtre, de choix concrets et de comportements éthiques, d’abord avec soi-même..

 

« Un voyage de mille lieues a commencé par un pas » a écrit le Sage. Et si vous décidiez, ici et maintenant, de vous lancer et de faire ce premier pas : fermez ce livre, puis ouvrez-le à n’importe quelle page. Lisez et agissez en suivant la suggestion qui vous y est proposée. Demain matin, à la première heure, recommencez… Et ainsi de suite, tant qu’il restera une page à lire.

Faisons ensemble le pari qu’en quelques jours, quelques semaines, vous n’aurez plus besoin de ce livre : vous aurez compris tout seul qu’il vous suffisait d’une impulsion de départ. Car qui, mieux que vous, sait ce que vous devez accomplir, quelles actions poser, quels chemins emprunter, quels comportements adopter pour aller vers votre succès ? Personne, seulement vous !

 

Ce n’est en rien un hasard si vous tenez ce livre dans vos mains, si vous lisez ces lignes et si elles résonnent en vous ainsi. Tout ce qui est dit ici est pour vous, parce qu’il n’y a pas de hasard, qu’il n’y a que des rendez-vous, parce que vous avez rendez-vous avec votre propre succès.

Alors ne le faites plus attendre, mettez-vous en marche… maintenant !

 

. Qu’est-ce qui vous fait courir ?

Quel est votre But ? Votre projet est-il bien clair ? Savez-vous vraiment ce que vous voulez ? Le succès ne peut venir que lorsqu’on développe une action qui tend vers un but bien défini. Eclaircissez le but, le chemin s’éclairera.

 

. De l’audace et de l’ambition.

Pour y arriver, osez, sachez vous dépasser et payer le prix de l’effort. Quand cet état d’esprit mène les entrepreneurs, l’audace qu’ils déploient leur permet de franchir tous les obstacles.

 

. De la logique !

« Commencez par le commencement, dit gravement le roi, et continuez jusqu’à la fin ; alors, arrêtez-vous ».

« Alice au pays des merveilles », Lewis Caroll

 

. Pas de diplômes ? Et alors ?

Les personnes les plus cultivées sont généralement celles qui se sont instruites seules. Les diplômes montrent un parcours théorique, la réussite repose sur la capacité de mettre efficacement en pratique les connaissances théoriques. Le succès arrive par l’attitude pratique, pas par l’aptitude théorique.

 

. Prenez soin de votre corps !

La réussite vient plus vite et plus facilement à ceux qui cultivent la bonne santé. Une alimentation équilibrée, jamais – ou si peu – d’excès, de l’exercice physique, un équilibre psychique qui repose sur une vie simple et harmonieuse… il n’en faut pas plus pour faire d’une course épuisante à la réussite, un parcours simplement victorieux.

 

. Pessimiste ? Régalez-vous !

 « [...] l'échec, toujours essentiel, nous dévoile à nous-mêmes, il nous permet de nous voir comme Dieu nous voit, alors que le succès nous éloigne de ce qu'il y a de plus intime en nous et en tout ».

« De l'inconvénient d'être né », Cioran, éd. Gallimard

 

. Optimiste ? Régalez-vous !

« C'est parfois l'échec qui est le meilleur gage de succès et souvent un retard s'avère plus utile qu'un progrès. Nous sommes rarement en mesure de nous rendre compte à quel point le négatif sert à produire le positif, à quel point le mal engendre le bien ».
« Peindre c'est aimer à nouveau », Henry Miller, éd. Livre de Poche

 

. La peur ou l’amour ? A vous de choisir !

Nous obéissons, inconsciemment, à deux pulsions : la peur et l’amour. Agissez-vous par peur de ne pas gagner, de ne pas être aimé, de ne pas y arriver… ? Ou allez-vous plutôt vers ce qui vous motive et que vous aimez ? Choisissez entre le « besoin » et « l’envie ». La voie du succès est fermée pour ceux qui vont vers les « besoins », elle s’ouvre à ceux qui choisissent d’aller vers leurs « envies ».

 

. Soyez libre… et conscient !

La liberté mène au succès, quand cette liberté est un choix de vie. Pourtant, n’oubliez jamais que le succès est le plus grand tribut que vous devez payer à la liberté. Car dès que le succès vous aliène ou vous endort, vous perdez la liberté. Le meilleur moyen pour garder le cap vers le succès et de l’obtenir, c’est de rester libre et de ne pas vouloir le succès, mais de le laisser venir vers vous. Il ne sera plus un but, mais une simple conséquence.

 

. « …Si tu peux rester digne en étant populaire

  Si tu peux rester peuple en conseillant les rois… »

« Quand on a du succès, c’est toujours pour les mauvaises raisons. Quand on devient populaire, c’est toujours dû au pire aspect du travail effectué ».

Ernest Hemingway – Prix Nobel de Littérature 1954

 

. Exercice !

Posez sur le papier ce que sont vos objectifs pour le mois qui vient. Pouvez-vous le faire ? Est-ce assez clair ? N’y a-t-il aucune contradiction entre différents paramètres ? Cela vous paraît-il possible ? Lors de difficultés à y arriver, clarifiez ou négociez pour atteindre le succès de votre entreprise.

 

. Vive l’échec !

Ne baissez jamais les bras ! Le succès est rarement immédiat, sans gaffes ni contre-temps. Dix fois, cent fois, mille fois, recommencez en évitant les erreurs précédentes. Ainsi vous construirez votre projet. Le succès vient lorsqu’on se révèle capable d’aller de revers en fiasco sans jamais perdre l’enthousiasme. L’échec, c’est l'aromate qui donne toute sa saveur au succès.

 

. Vive l’échec (bis) !

Tout est question de point de vue. Un échec peut aussi se recevoir comme un succès, pour autant qu’on l’habille d’une qualité. Prenez le cinéma, par exemple : bien souvent, lorsqu’un film marche bien, on dit que c’est une très bonne affaire et un joli succès ; mais lorsqu’il ne marche pas, on dit alors que c’est de l’art !

 

. Ne rejetez pas vos échecs !

 N’avez-vous jamais vécu un échec si retentissant qu’on en parle encore bien des années après, et bien plus loin que votre petit cercle professionnel ou amical ? A ce point, l’échec est-il toujours à considérer comme une défaite ? Pas si sûr car ce revers-là porte en lui une telle dimension qu’il est certainement porteur de quelque chose de positif. Et surtout, il est considérablement plus instructif qu’un succès sans ampleur.

 

. Aimez l’argent !

Même si le profit n’est pas toujours la finalité d’une entreprise, il reste la condition nécessaire à sa pérennité. N’envisagez jamais de partir vers le succès en évacuant l’idée que l’argent sera au rendez-vous. Car, dans notre société, le profit financier est la mesure objective d’un succès.

 

. Aimez-vous !

Pour que les autres vous aiment et adhèrent à votre démarche, vous devez d’abord vous sentir en phase avec vous-mêmes et avec votre activité. Pour obtenir le succès, le pire ennemi que vous ayez à affronter et le meilleur allié sur lequel vous pouvez compter, c’est… vous-mêmes.

 

. Quel sens privilégiez-vous ?

Vous vous demandez parfois « de quoi vous avez l’air », ou vous dites plutôt : « oui, je vois » quand vous êtes d’accord ? Vous êtes un visuel. L’auditif dira plus facilement : « oui, j’entends ce que vous dites », ou « cela ne me dit rien », ou même « que me chantez-vous là ». Le kinesthésique, plus concret, « aura le dossier sous le coude », ou réussira « à vous mettre  la main dessus », ou vous proposera de « garder le contact ».

 

. Affrontez les défis !

Vous atteindrez au succès quand vous aurez affronté, dépassé et résolu les différents défis quotidiens que vous propose la vie. En matière de communication, par exemple, pour bien vous faire comprendre de vos interlocuteurs, il vous faudra très régulièrement vous souvenir que Paul Valéry disait : tout ce qui est vulgarisé est faux ; tout ce qui ne l’est pas est incompréhensible !

 

. Ne cherchez pas les « lois du succès » !

Le succès repose sur une dynamique totalement ésotérique et bien malin qui peut en donner une définition figée et adaptable à tous et pour toutes les situations. C’est pour cette raison que Georges Bernard Shaw disait que les lois du succès au théâtre tiennent en deux articles : d’abord, elles n’ont pas changées depuis deux mille ans ; ensuite, personne ne les connaît. La recette du succès, c’est de suivre votre propre voie.

 

. Devenez votre propre point de repère !

« Tes désirs, tes rêves, tes pensées façonnent ton existence. Car ce qu’un homme pense tous les jours, il le devient inévitablement. Si tu veux connaître le sort que l’avenir te réserve, tu n’as qu’à te pencher sur tes pensées de ce jour : elles sont la promesse de demain. Ne scrute pas inutilement le ciel, ne cherche pas partout des signes, sonde plutôt ta foi : elle te révèlera la récolte qui t’attend le long du chemin (…) »

« Le millionnaire » Mark Fischer – Ed. Presses du Châtelet

 

. Exercice !

Faites une liste de tous vos succès personnels qui vous ont amené gratifications, gains d’argent, meilleure image de vous-mêmes, fierté… Pas d’opinion (je suis bon, j’ai réussi…), mais simplement des faits. Notez vos sensations positives et agréables à la lecture de cette liste. Chaque fois que vous vivrez un moment de doute, reprenez votre liste et constatez que vous n’êtes certainement pas aussi nul que vous le croyez parfois.

 

. Le succès est passager !

Vous ne pouvez apprécier les moments de succès que lorsque la vie vous propose aussi des épreuves et des échecs. Comme avec la grande roue de la fête foraine, vous n’apprécierez la vue d’en haut que si vous redescendez régulièrement.

 

. L’épreuve du succès.

« L’indifférence est une épreuve. Le succès est une épreuve que l’on réserve à ceux que l’indifférence n’a pas su tuer ».

« Un désordre de pétales rouges » Christian Bobin

 

. Soyez sans illusion !

Votre vie est, à quelques détails près, exactement ce que vous en faites. Personne ne peut jamais rien effectuer à votre place. Vous êtes responsables de vos échecs et aussi – et surtout ! – de vos succès.

 

. Stop !

Comme sur l’autoroute, accordez-vous une pause toutes les deux heures. Cela vous permettra de lâcher la pression, de laisser à vos idées et aux informations acquises de trouver leur « place », afin de mieux repartir après un instant de détente.

 

. Inventez !

Il est plus facile de gagner sa vie que de l’inventer. Il est légitime de vouloir simplement gagner sa vie, mais alors ne vous trompez pas d’objectif, car le succès et la bonne fortune ne vient qu’à ceux qui l’inventent.

 

. Soyez observateur et… honnête !

Les gens qui ont du succès et volent de victoires en victoires agacent par leurs grandes capacités à ne jamais hésiter. Ils savent tout faire et ne se sentent jamais limités. En fait, les personnes qui ont du succès ont pris l’habitude de faire ce que les personnes qui ratent n’aiment pas faire.

 

. Proverbe !

« Faites ce que vous pouvez, avec ce que vous avez, là où vous êtes » !

Théodore Roosevelt

 

. Ne restez pas seul !

Le succès ne vient – presque ! - jamais aux solitaires. Les autres sont vos meilleurs alliés pour arriver à vos fins. Non pas dans la contrainte, mais par enthousiasme pour vous et votre projet. La mesure d’un succès s’évalue aussi au nombre de personnes que le « gagnant » a emmené au plus haut avec lui.

 

. Le revers de la médaille.

Vous voulez le succès, vous recherchez la gloire, vous désirez le triomphe… ? Vous avez raison, foncez ! Toutefois, prenez garde aux moyens que vous vous donnez, à l’esprit que vous développez pour y arriver, car n’oubliez jamais qu’arrivé au plus haut, vous risquez de vous retrouver bien seul : les différentes expériences montrent que la gloire et le succès amène toujours la solitude et l’isolement.

 

. Pensez à l’amour !

Voilà certainement le meilleur des carburants pour atteindre au succès. Un homme ou une femme habité par l’amour, qui aime et est aimé, a toujours du succès. Non pas la reconnaissance ponctuelle, l’aimable légitimité sociale pour une œuvre accomplie, ou les regards envieux de l’adulation passagère, mais le véritable succès qui s’est construit sur des qualités fortes et réelles dont les autres viennent chercher l’émanation dans le sillage du conquérant.

 

. Exercice !

Pensez au prochain défis que vous devez relever : que voulez-vous obtenir ? Que devez vous faire pour éviter l’échec ? Quelles seraient les conséquences de cet échec ? Que feriez-vous dans ce cas-là ? Arrêtez de réfléchir à la situation quand plus aucun de ces points ne vous inquiète.

 

. C’est votre chance !

Une enfance difficile, ou un manque de moyens financiers, ou des difficultés scolaires, ou une santé fragile, ou un contexte social contraignant, ou vous n’êtes pas spécialement doué, ou… Les personnes qui connaissent le succès ont commencé leur vie avec les mêmes désavantages que vous. Leur qualité fut de les transformer en atouts.

 

. Ce fut sa chance !

Un jour, dans les années 1920, naquit dans un Etat raciste du sud des Etats Unis un garçon qui était Noir, Juif, petit, borgne… Il devint Sammy Davis Junior, célébré dans le monde entier comme un des plus grands crooners que connut le XXième siècle. Il transforma en qualités ce que tout le monde voyait comme des handicaps ou des défauts.

 

. Avenir !

Lâchez le passé et intéressez-vous à votre avenir, c’est là que vous allez passer le reste de votre vie.

 

. Changez votre état d’esprit !

 Vous obtenez le succès lorsque vous vivez un état d’esprit positif, quelles que soient les conditions de votre parcours ou vos événements de vie. En adoptant ce comportement positif, vous verrez des petits succès quotidiens où d’autres voient des échecs, vous percevrez le soleil quand d’autres ne verront que les nuages gris.

 

. Quel est le bon chemin ?

Ecoutez ce que les autres ont à dire, ce que leur expérience peut vous apprendre, retenez ce qui semble juste pour vous sans vous fier aveuglément aux paroles d’autrui. Puis, voyez ce qui vous apporte personnellement du plaisir, la lucidité et la paix : là est votre chemin vers le succès.

 

. Vous aimez le football ?

« Le succès ne s’imite pas, il se crée »

Luis Fernandez, ex international de l’équipe de France de football et entraîneur aux nombreux succès

 

. Priorités !

Tous les matins, avant de commencer votre travail, obligez-vous à poser les priorités de la journée. Ainsi, les tâches apparaîtront et prendront leur place dans votre programme en fonction de leur importance. Le succès vient à ceux qui sortent de « l’état d’urgence », pour voir les nuances et planifier leur progression.

 

. Acceptez la nouveauté !

Le succès repose souvent sur des idées simples. Méditez sur cet exemple élémentaire : le succès vient quand vous n’envisagez pas que le problème est difficile, mais plus simplement qu’il est différent de celui de la veille.

 

. Osez la folie !

Soyez franc avec vous-mêmes : il faudrait que vous soyez fous pour tenter ce qui vous paraît impossible ! Pourtant, ce sont les fous de cette espèce qui finissent par construire, puis rencontrer le succès.

 

. Exercice !

Répondez à ces trois questions : que feriez-vous si vous n’aviez pas besoin de travailler pour vivre ? Que feriez-vous si vous disposiez, là, maintenant, d’un million d’Euros ? Que feriez-vous si vous appreniez qu’il ne vous reste que 6 mois à vivre ? Comparez vos trois réponses. Quel en est le point commun ? C’est en vous dirigeant vers ce point commun que vous atteindrez au succès qui vous est promis.

 

. Pensée.

« Si la gratitude et la patience étaient deux montures, je me servirais indifféremment de l’une ou de l’autre pour arriver au succès de mes entreprises »

Omar IBN AL-KHATTÂB – Philosophe Arabe 581/644

 

. Paradoxe !

Le Troisième millénaire naissant offre quelques bouleversements intéressants comme, par exemple : les sociétés qui privilégient les valeurs plutôt que les profits finissent par améliorer leurs résultats. Etonnant et rassurant, non ?

 

. Ne vous trompez pas de succès !

Arrivé à un certain âge, le succès auprès des femmes (ou des hommes !) est généralement envié par beaucoup. Pourtant, est-ce vraiment du « succès » ? Ne serait-ce pas aussi la marque d’une grande solitude ou le désir de se rassurer en collectionnant les conquêtes afin de se montrer à soi-même qu’on est encore séduisant et aimable ?

 

. Proverbe !

« Ne cherchez pas la faute, cherchez le remède »

Henry Ford

 

. Assumez !

Le succès vient à ceux qui assument leurs actes. Vous ne gagnerez rien à rejeter la responsabilité de vos hésitations ou de vos échecs sur les autres, sur le contexte défavorable, sur les événements qui ne vous étaient pas propices… Pour qu’un succès soit le vôtre, vous devez répondre de tous les éléments qui le composent et qui ont permis qu’il advienne.

 

. Ne confondez pas succès et bonheur !

« Jamais nous ne goûtons de parfaite allégresse : nos plus heureux succès sont mêlés de tristesse » écrivait Pierre Corneille dans « Le Cid ». Peut être parce que nous devons comprendre que le succès c’est obtenir ce que nous désirons, quand le bonheur c’est aimer ce que nous avons.

 

. Ethique !

« Ma définition du succès est la suivante : le pouvoir qui permet d’acquérir ce que l’on attend de la vie sans violer les droits des autres ».

Andrew Carnegie, industriel américain

 

. Rêvez !

Celui qui prétend que, dans sa vie professionnelle, il n’a vu que des faits et aucune fiction, n’a jamais posé pour son entreprise de projection à cinq ans.

 

. Cultivez le relatif !

Rien n’est jamais manichéen, tout blanc ou tout noir. Ainsi, l’échec n’est jamais complet, le succès n’est jamais total. Seul compte le courage pour recommencer et y arriver, tant il est vrai que le succès n’est pas le but mais la conséquence.

 

. Cultivez le relatif (bis) !

Selon le domaine par lequel vous espérez le succès, le résultat peut être diversement interprété. Imaginez-vous artiste. Si la majorité pense comme vous, le public aimera votre travail et vous connaîtrez le succès. Si c’est la minorité qui vous rend grâce, vous connaîtrez l’échec. Et pourtant, il s’agira de la même œuvre…

 

. Exercice !

Un client, un futur partenaire, votre banquier… vous demande : que peut m’apporter votre projet, votre entreprise ? Quelle réponse courte et claire pourriez-vous proposer ? Est-ce vraiment différent de ce que pourraient dire vos concurrents ?

 

. Sagesse !

Les personnes qui connaissent le succès sont des êtres « enracinés » : ils ne demeurent pas dans le passé, ils ne font que de brefs aller et retour dans le futur, ils concentrent leur esprit sur le moment présent.

 

. Osez parler !

N’hésitez plus à parler en public. Au besoin, prenez des cours d’expression afin de parvenir à vous exprimer idéalement face à un auditoire. La parole est une épée qui permet de remporter bien des victoires.

 

. Logique !

Ce matin marque le premier jour du reste de votre vie.

 

. Parole d’expert !

Aristote Onassis, richissime armateur grec du siècle dernier, aimait définir le succès éphémère et dérisoire en ces termes : « Pour avoir du succès, soyez bronzé, vivez dans un immeuble chic (même si vous êtes dans la cave), faites vous voir dans les restaurants élégants (même si vous ne prenez qu’une boisson) et, si vous empruntez, empruntez beaucoup ».

 

. Parole d’expert (bis) !

« Beaucoup rêvent de succès. A mon sens, le succès ne peut être atteint qu’après une succession d’échecs et d’instrospections. En fait, le succès représente 1% de votre travail qui comporte, lui, 99% de ce qu’on peut appeler l’échec ».

Soichiro Honda, Ingénieur et industriel japonais

 

… à suivre (…)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :