Accompagnement d’auteurs : ce que je propose…


Mon activité se comprend selon la dénomination que l’on préfèrera :

 

. accompagnateur d’auteurs »

. ou « conseiller littéraire »,

. voire « écrivain-coach » (ça, c’est pour faire moderne !),

et consiste à accompagner les auteurs d’essai/document et récit de vie en fonction de leurs demandes :

. lecture et retour-bilan d’un manuscrit,

. propositions de pistes pour améliorer le texte,

. mise en lumière de passages confus, incohérents, maladroits…

. éventuelle réécriture,

. voire écriture complète du livre…

et dans ce cas-là, s’ajoute à mon travail :

. constitution du dossier de présentation aux éditeurs,

. indications à l’auteur pour trouver le « bon » éditeur, en fonction du sujet du livre,

. recherches de ma part lorsque je pense avoir les bons contacts…

 

J’ai choisi de ne m’occuper que d’essais/documents et récits de vie, car les romans et fictions diverses demandent des compétences très particulières… que je n’ai pas en magasin.

 

*

Le détail de mon travail

 

Sur le plan technique et sur la « forme » du livre :

. corrections de l’orthographe, de la syntaxe, de la forme grammaticale, de l’utilisation des temps…

. corrections de la ponctuation et propositions lors de répétitions, formules un peu « pesantes », redites et redondances, « lourdeurs » de style et de rythme, phrases trop longues… …

. remise en forme typographique,

. propositions de mise en page…

 

Et si nécessaire :

. saisie informatique d’un texte ou de documents manuscrits,

. saisie informatique ou transcription d’enregistrements sonores…

 

Par le respect des règles typographiques, et des normes de présentation d’un texte (pagination, format, marges, mentions et pages obligatoires…), l’éditeur est toujours enclin à regarder de plus près un texte prêt à partir chez l’imprimeur.

 

Sur le sujet et le « fond » du livre :

Je décline régulièrement certaines propositions ou manuscrits, car je sais que je ne pourrai pas aider l’auteur de roman, fiction, théâtre, poésie, scénario ciné ou télé... Je connais mes limites et je ne possède pas l’ensemble des aptitudes pour tout corriger et tout améliorer. Mes ressources et compétences s’appuient sur mon parcours : journaliste, auteur, expérience éditoriale, animation et accompagnement de stages de développement individuel…

 

Voilà pourquoi, je m’efforce de rester sobre, voire prudent, et n’accompagne que des auteurs dont je connais quelque peu la « spécialité », ou dont le propos me concerne et me touche personnellement, autant du point de vue de l’intérêt intellectuel que du respect éthique de ce que je crois être juste de dire. Car les domaines que j’arpente depuis maintenant quelques années (santé au naturel et médecines complémentaires, environnement, comportements et consommation Bio, développement individuel et spiritualité…) sont parfois hantés par quelques rares personnes et/ou groupements que je ne désire pas fréquenter.

 

Conseils et accompagnement sont adaptés à chaque auteur :
. Un livre technique réservé aux professionnels propose un texte dont le ton et, souvent, le vocabulaire sont différents de celui d’un ouvrage grand public.

. L’auteur d’un essais doit vérifier et citer ses sources, il en va de sa crédibilité.
. L’auteur déjà publié ne demande qu’une relecture de détail, voire d’une analyse précise du contenu. . L’auteur moins aguerri aura d’abord envie d’être encouragé et rassuré : l’exercice de l’écriture peut se révéler parfois ingrate et terriblement frustrante quand l’auteur se bloque sur ses propres limites…

 

*

 

Ma méthode de travail est très simple


. je fais une première lecture en corrigeant les fautes d'orthographe,

. lors de la lecture suivante, je repère et souligne les termes qui me paraissent incorrects, et je fais une proposition entre parenthèses, pour ne pas obliger l'auteur à changer,

. nouvelles lectures, et je présente d’éventuelles remarques sur la construction du texte,

. dernière lecture pour proposer quelques ajouts qui me paraissent judicieux…

Bien évidemment, l’auteur garde toute sa liberté.
Je relis le texte plusieurs fois car, bien souvent, des fautes savent encore se cacher !

 

*

 

Soyons clairs !

 

Je ne suis ni agent littéraire ni éditeur ou imprimeur. J’accompagne l’auteur sur son texte, pas dans le domaine de sa commercialisation. Je ne peux donc pas m’engager à proposer à l’auteur une recommandation particulière auprès d’un tiers ou d’un éditeur… même si, parfois, au cas par cas, il m’apparaît opportun de le faire, en fonction du sujet du livre.

Mais d’une manière générale, je m’en tiens au rôle de « prestataire de service » qui à une obligation de moyens (vérifiable et quantifiable : correction, version avant et après intervention…), pas de résultat. Je ne peux garantir à personne que son manuscrit (ou plutôt son tapuscrit !) sera publié ; en revanche, je peux assurer que je ferais tout mon possible pour qu’il le soit, par l’aide à la recherche de l’éditeur approprié, l’aide à la négociation d’un contrat d’édition, voire à la r
echerche ciblée d'éditeurs ou de formules d'auto-édition… c’est aussi mon intérêt, autant intellectuel que financier !


Résumé

 

J’accompagne les auteurs pour que leur manuscrit soit produit aux « normes » de l’édition francophone : présentation d’un texte et d’un propos équilibrés et abouti, tonalité générale conforme à la personnalité de l’auteur, validité intellectuelle du contenu… Toutefois, pour se voir édité, un manuscrit connaît la plupart du temps un parcours difficile, qui demande de la patience ; en l’espèce, pas de miracle. En revanche, le monde de l’édition sait reconnaître le talent ou l’intérêt d’un sujet quand il le voit passer.

 

*

 

Tarifs ?

 

Il m’est très difficile de donner un tarif fixe, tant mon travail dépend de la demande de l’auteur, de la qualité et de la taille du texte que je reçois, de la difficulté du sujet… De plus, certains sujets de livre sont « vendus » à l’éditeur avant même qu’il ne soit écrit, sur la seule lecture d’un projet de quelques pages ; dans ce cas, l’auteur n’a pas à débourser quoi que ce soit, c’est l’éditeur qui, par le biais d’un « à valoir » ou acompte sur les droits d’auteurs à venir, fait l’avance financière à l’auteur et son co-auteur ou « accompagnant » ou « coach »…

Lors de l’édition du manuscrit final, je peux être amené à demander que mon nom apparaisse sur la 1ière de couverture, juste après le nom de l’auteur, et que je demande un droit d’auteur sur les ventes (couramment, 25%).

 

Pour indication (et seulement pour indication !), les tarifs généralement constatés sont de :

 

. 1 à 2 € la page/1500 signes espaces compris, pour une correction finale d’un texte (orthographe, syntaxe, grammaire, ponctuation…).
 
. 2 à 3 € la page/1500 signes espaces compris, pour le « diagnostic » d’un texte (réécriture de 10 à 20 % du texte initial + analyse écrite + conseils personnalisés).

 . 4 à 5 € la page/1500 signes espaces compris, pour une réécriture partielle ou complète d’un texte.

 

. de 1.500 à 10.000 € pour l’accompagnement complet à l’écriture d’un livre, de la première idée vague et mouvante, jusqu’au manuscrit définitif de 200 à 400 pages/1500 signes espaces compris, prêt à partir chez l’éditeur. Ce travail demande généralement de 2 à 6 mois, en fonction des disponibilités de l’auteur, du temps d’éventuelles recherches documentaires, du nombre nécessaires de rendez-vous ou d’interview de l’auteur…

 

Vérifiez le nombre de signes (espaces compris) et de pages de votre texte, dans la rubrique « outils », puis « statistiques » de Word.

 

*

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :